Reflet(s), rencontre autour d’un bijou au Palais de Tokyo

Du 29 mai au 3 juin, le Palais de Tokyo nous propose de découvrir l’univers du bijou avec la présence de plus de 200 créateurs.

Le parcours du visiteur se déroule autour de trois thèmes :

  • Organic : Bijou matière – Reflets des éléments naturels

Au début de la visite, on peut ainsi découvrir l’essence du bijou, sa matière première. A travers une exposition ingénieuse et minimaliste et un jeu de lumières, l’or et l’argent sont sublimés.

  • Origine : Les savoir-faire

C’est ensuite la main de l’homme à l’origine du bijou qui est mis en valeur. Des professionnels et des élèves des écoles spécialisées sont à la disposition des visiteurs pour montrer leur savoir- faire. Un espace est spécialement dédié aux créations de Jean Vendome dont les créations se rapprochent fortement de la sculpture.

  • Abstract : Le bijou décalé

Pour finir, l’exposition nous laisse penser autrement le bijou avec des créations plus extravagantes les unes des autres voire même intrigantes et laissant perplexe. C’est là que l’on peut découvrir l’espace « anti-reflets » faisant référence au titre de l’exposition. Cet espace nous laisse dubitatif sur l’aspect obscur des bijoux grâce à un jeux de reflets et de pénombre.

De nombreuses conférences ont lieu permettant aux visiteurs de mieux comprendre les savoir-faire. On y propose aussi des activités, avec la création digital où le visiteurs peut créer son propre bijou grâce au logiciel professionnel FashionLab, ou encore des activités pour les plus jeunes « Imagine un bijou ».

La marraine de cette exposition, Matali Crasset, est tout aussi bien choisie puisque cette designer est connue pour son audace artistique sortant des conventions.

Cette exposition porte un nouveau regard sur le bijou plutôt original et dévoile les secrets d’un monde peu connu du grand public.